• ACI 2000, Avenue du Mali, Rue 341 en face du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida . BKO - MALI
  • +223 66 75 94 45
  • ACI 2000, Avenue du Mali, Rue 341 en face du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida . BKO - MALI
  • +223 66 75 94 45

Contexte

Qui sommes nous

Ce Programme de leadership féminin pour une Gouvernance Inclusive de la Sécurité dans le Sahel est une initiative du Groupe Danois de Déminage (DDG) en collaboration avec le Réseau Ouest Africain pour l’Edification de la Paix.

Il tente de répondre à l’absence des femmes autour de la table de prise de décision dans la gouvernance du secteur de la sécurité dans les pays du Sahel. Si la voix de la société civile en matière de sécurité est généralement faible dans les pays du Sahel, celle des femmes et des organisations de femmes l’est encore plus. Cela est vrai pour les organisations de femmes opérant au niveau national -avec un certain niveau de présence institutionnelle dans les capitales-, ça l’est d’autant plus pour les mouvements et organisations féminines locales qui restent largement invisibles et inaudibles depuis les capitales et centres de décision, bien qu’elles soient les plus proches des défis de sécurité et des perceptions des communautés.

L’argument souvent avancé pour justifier cette exclusion est que l’expertise féminine en matière de sécurité n’existe pas. Lorsque les femmes sont représentées, cela se fait souvent à titre symbolique voire dans un rôle de figuration qui rend difficile une participation substantielle. Cette marginalisation des femmes a pour conséquence des décisions biaisées et peu sensibles aux besoins spécifiques des femmes, mais aussi des hommes, des filles et des garçons.

Les cadres légaux dans la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS)

Pourtant, des cadres internationaux, régionaux et nationaux en matière de Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) reconnaissent la nécessité de processus inclusifs, qui promeuvent la participation active de toutes les forces vives nationales, aussi bien hommes que femmes.

L'importance d'une gouvernance inclusive de la sécurité

L’expérience internationale en matière de RSS démontre que les politiques publiques qui prennent en compte les préoccupations et suggestions des femmes autant que celles des hommes sont plus équilibrées, plus efficaces et mieux à même de répondre aux besoins de l’ensemble de la population, et non pas d’une partie uniquement. Cela est particulièrement le cas dans le domaine de la sécurité, où les politiques, décisions et pratiques du secteur de la sécurité gagnent à être informées par les contributions des femmes tout comme des hommes.

Les défis dans les pays du Sahel

Le principe d’une gouvernance inclusive et partagée de la sécurité est acquis en théorie dans les pays du Sahel. Cependant, la traduction de ces principes dans les faits demeure un défi qui se heurte à la réalité de contextes marqués par des biais implicites et explicites de genre fortement ancrés. Il en résulte une forte inégalité d’accès des femmes à la parole publique, aux cercles de décision, et une insuffisante prise en compte de leurs contributions.

LA SOLUTION PROPOSEE PAR LE PLF

Le PLF vise à stimuler l’émergence de la prochaine génération de femmes sahéliennes d’horizons divers, dont la voix peut influencer l’adoption de politiques et pratiques adéquates pour relever les défis de sécurité qui se posent aussi bien aux Etats qu’aux populations (hommes, femmes, filles et garçons) de la région.

En suscitant un vivier d’expertise féminin régional et en lui donnant les outils pour contribuer de manière substantielle aux questions de sécurité, Le PLF cherche aussi bien à amplifier la voix de la société civile pour améliorer l’ancrage démocratique des processus RSS et la qualité des politiques publiques qui en ressortent, qu’à remettre en question les stéréotypes excluants pour encourager une gouvernance plus inclusive de la sécurité ; et à fournir aux jeunes générations des rôles-modèles permettant de dépasser les entraves traditionnelles à la participation des femmes dans les questions de sécurité

Le Programme de Leadership Féminin pour une Gouvernance Inclusive de la Sécurité dans le Sahel : Renforcer la voix des femmes de la société civile en matière de sécurité à travers la mise en place d’un vivier d’expertise féminin au Mali, au Niger et au Burkina Faso.