• ACI 2000, Avenue du Mali, Rue 341 en face du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida . BKO - MALI
  • +223 66 75 94 45
  • ACI 2000, Avenue du Mali, Rue 341 en face du Haut Conseil National de Lutte contre le Sida . BKO - MALI
  • +223 66 75 94 45

Appel à la candidature

L’Appel à la Candidature

Octobre – Décembre 2019

Au Mali, Niger et Burkina Faso

Le processus de sélection des bénéficiaires du projet (futurs membres du vivier) a formellement commencé le 25 Octobre 2019, avec l’ouverture d’un appel à candidature à travers plusieurs canaux de communication afin de toucher le maximum de femmes potentielles candidates au vivier. Cet appel, initialement ouvert du 25 Octobre 2010 au 25 Novembre 2019, a été prolongé jusqu’au 10 Décembre 2020 pour le Burkina Faso et le Niger, afin de recueillir encore plus de candidatures.

Le vivier d’expertise féminin est un collège de 30 femmes issues de la société civile malienne, burkinabè et nigérienne. Il s’agit ainsi de femmes issues d’horizons divers et ayant la volonté et le potentiel pour assumer un rôle pionnier et de leadership dans la participation aux processus de Réforme du Secteur de Sécurité (RSS) dans leurs communautés et dans leurs pays d’origine.

Les membres du vivier bénéficieront d’un programme de formation approfondi en plusieurs ateliers, afin d’acquérir les connaissances, compétences et accès nécessaires. Ces formations visent à leur transmettre une expertise technique sur les principes de la bonne gouvernance, de la gouvernance inclusive de la sécurité, des cadres légaux institutionnels et stratégiques, de l’impact du genre sur la sécurité et du rôle de la société civile dans la gouvernance démocratique de ce secteur.

D’octobre à décembre 2019, DDG et WANEP ont lancés un Appel à la Candidature afin de trouver ces femmes dynamiques qui feront partie du vivier d’expertise féminin et cela durant toute la période du projet ; soit une période allant de décembre 2019 à décembre 2022.

Parmi les critères recherchés pour les futures membres du vivier, on peut noter :

De nationalité vu que le projet a pour objectif de former des ressources nationales pour le Mali, le Niger et le Burkina Faso ;

D’âge – avec une limite théorique fixée à 40 ans afin de favoriser la responsabilisation et le leadership des jeunes ;

De connaissance approfondie d’au moins une région du pays et d’ancrage local afin de pouvoir porter la voix de communautés spécifiques et assurer une large représentativité géographique du vivier tout en évitant au maximum sa focalisation sur les seules femmes des capitales ;

De maitrise d’au moins une langue nationale du pays, afin de pouvoir assurer la communication directe nécessaire au plaidoyer au nom des communautés ;

Et enfin, d’engagement et de disponibilité sur toute la durée de vie du projet, et au-delà : le projet de mise en place d’un vivier est un investissement dans l’humain, l’engagement des futurs membres du vivier sur le long terme est donc un facteur essentiel au succès et à la durabilité des résultats du projet.

Au Niger

A la date de clôture initiale de l’appel, le 25 novembre, le projet avait reçu 69 candidatures pour le vivier du Niger. Toutefois, une analyse préliminaire révèle une écrasante proportion de candidatures en provenance de la capitale Niamey. Afin de corriger ce déséquilibre et de rehausser le nombre de candidatures reçues, l’appel à candidature pour le Niger est prolongé jusqu’au 10 décembre et une stratégie de diffusion complémentaire a été mise en place qui inclue.

Cette stratégie a permis de faire passer le nombre de candidatures à 79 à la date du 10 décembre 2019.

Au Burkina Faso

L’appel s’est fait à travers le groupe WhatsApp des participantes du symposium créé à cet effet. L’appel est également disponible sur les plateformes suivantes :

– https://lefaso.net/spip.php?article92862

https://libreinfo.net/gouvernance-inclusive-de-la-securite-dans-le-sahelappel-a-candidature-pour-la-selection-du-vivier-dexpertise-feminin/

– https://www.fasoamazone.net/2019/10/28/leadershif-feminin-appel-a-candidature-pour-la-selection-du-vivier-dexpertise-feminin/

115 candidatures ont été reçues.

Au Mali

L’appel à candidature a été lancé à travers plusieurs canaux également.
Par radio :

Dans le Magazine « Toutes les Femmes du Mali » de Studio Tamani. En effet, à l’occasion du lancement de l’appel à candidature, une émission a été enregistrée, en français et bambara, le jeudi 31 Octobre 2019 au sein du Studio Tamani, pour présenter le projet à la population malienne. Ce Magazine a été diffusé le 1er Novembre 2019 auprès des 75 radios partenaires du Studio Tamani sur toute l’étendue du territoire national. Ce magazine est également disponible en ligne sur le site web du studio Tamani dans la rubrique Magazine (écouter l’extrait audio).

Une deuxième présentation du projet et de l’appel à candidature a été faite à l’ORTM dans l’émission Aw Ni Sokoma en date du 7 Novembre 2019.

– Dans l’émission radiophonique Mu-soya (l’une des plus suivies au Mali sur les questions liées aux femmes) le 16 Novembre 2019. Il s’agissait d’une invitation à présenter l’appel à candidature et les critères de sélection du vivier pendant 5 minutes. L’émission s’est déroulée en Bambara et la présentation a été effectuée par la Chargée de Projet WIPNET Mali (voir ici).

Des publications ont également été faites sur les réseaux sociaux notamment sur la page Twitter et Facebook de WANEP.

L’appel a également été disponible au sein des plateformes suivantes :

– https://www.anpe-mali.org/offres-demploi/danish-demining-group/

– https://www.malipages.com/emplois/selection-pour-un-vivier-dexpertise-feminin/

A l’issue de l’appel à la candidature, 573 dossiers de candidature (lettres de motivation et curriculum vitae) ont été reçus dont respectivement :

389 candidatures reçues au Mali ;

105 au Burkina Faso ;

79 au Niger.

Laisser Un commentaire